A propos de l'auteur pascal 2691

Email : Contactez-moi

 

Quelques mots sur moi

Le trait d’humour :
Pendant mon enfance, j’aimais aller régulièrement chez mes grands parents, la maison voisine à la ferme : j’adorais regarder à la télévision, les “Histoires sans paroles” (séquences de films burlesques de l’époque du cinéma muet), les pitreries d’Henri Salvador dans ses chansons humoristiques (“Zorro est arrivé”, “Minnie Petite souris”, “Juanita banana”, “Le travail, c’est la santé”...), les films de Charlie Chaplin, de Laurel et Hardy ; feuilleter les petites histoires drôles du calendrier ; l’un de mes tous premiers souvenirs au cinéma : “La grande vadrouille”... Ah ! Le duo comique Bourvil-Louis de Funès !...
“Faire le clown et le pitre” était devenu une seconde nature : lors des réveillons du Nouvel an, avec mes cousins et cousines, nous préparions des spectacles pour nos parents ; j'aimais particulièrement imiter Fernand Raynaud.
Aller à la bibliothèque municipale, emprunter des bandes dessinées (“Astérix”,
“Tintin”,“Gaston Lagaffe”...) était pour moi, une joie. D’ailleurs, en sixième, avec un camarade de classe, nous avons réalisé une bande dessinée s'inspirant des aventures de “Scooby Doo” (lui dessinait et moi j'écrivais les dialogues).
Pendant l'adolescence, j’ai eu la chance de faire du théâtre avec la troupe du May sur Evre (49).
Au milieu des années 80, étudiant à Nantes, j’ai eu la chance de refaire du théâtre amateur, pendant deux années. Nous avons joué, entre autre, “Léonce et Léna” ; j'y jouais le rôle d’un roi, le père de Léonce. Pour rendre la situation comique, j'avais décidé de transformer mon personnage en un roi bouffon. D'ailleurs, quand j'arrivais sur scène, un nuage me suivait, ce qui déclenchait les rires de la salle (ce nuage était tout simplement la farine qui servait à vieillir mes cheveux).
A partir des années 90, en tant que formateur, j'ai toujours essayé d'apporter, lors des stages de formation, une pointe d'humour auprès des personnes à la recherche d'un emploi; une manière pour moi de les aider à prendre du recul et dédramatiser la recherche d'emploi et la réorientation professionnelle. J’ai également travailler à la mise en place et l’animation d’ateliers de communication pour un public en situation de handicap, en s’inspirant des mimiques et des situations comiques, entre autre, de Louis de Funès, de “Mister Bean” alias Rowan Atkinson, ...
Depuis Mai 2010, après avoir travaillé, entre autre, une vingtaine d'années dans les secteur de la formation et du social, je me consacre désormais, à la création et à l’écriture de courts dialogues ainsi qu'à leurs illustrations, en traitant l’actualité, le sport, le quotidien sur un ton humoristique.
“Rire réchauffe l’atmosphère... mais ne dégage pas de CO2 !... ”
Pascal MARY, auteur - Cholet (49), le 19 août 2011